Le projet

Qu’est-ce que Biblius ?

Le projet Biblius s’inscrit dans le cadre du Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur du MEQ.

Biblius est une plateforme de prêt de livres numériques consacrée au milieu scolaire, qui agit comme une bibliothèque, mais dans l’univers numérique :

  • Grâce aux verrous numériques apposés sur les fichiers et aux ententes signées avec les éditeurs, elle permet de gérer le prêt des oeuvres numériques dans le respect du droit d’auteur.
  • Elle offre une interface pour faire des recherches dans la collection et naviguer parmi les rayons virtuels de la bibliothèque numérique.
  • Elle comprend des fonctionnalités développées pour faciliter l’utilisation pédagogique des oeuvres numériques par le milieu scolaire.
  • L’emprunt et la lecture de livres numériques y sont simples et instinctifs (aucun téléchargement requis).
  • Elle permet de produire des statistiques détaillées sur la collection numérique et sa consultation par les usagers.

Comme les livres en format papier qui se retrouvent dans les locaux des bibliothèques scolaires, différentes collections numériques peuvent être offertes via Biblius.

Quatre volets du projet

En partenariat avec De Marque, développer une plateforme permettant de gérer le prêt de livres numériques en bibliothèque scolaire.

En collaboration avec les acteurs du milieu du livre, élaborer un nouveau modèle économique offrant une cohérence entre la rétribution équitable des ayants droit et l’utilisation des œuvres en milieu scolaire.

Mettre sur pied un programme et des outils de formation (guides, tutoriels, capsules, etc.) ; accompagner les milieux pour soutenir l’implantation et l’utilisation.

Tenir les milieux informés de l’avancement du projet.

Types de livres numériques offerts

Le projet concerne la littérature et principalement les œuvres jeunesse (bandes dessinées, romans, albums, documentaires, poésie, théâtre, etc.). Les cahiers et manuels scolaires ne sont pas inclus.

Une priorité est accordée à la littérature québécoise de langue française, mais on peut aussi y offrir des oeuvres d’éditeurs hors Québec et en d’autres langues.

Les collections locales

Chaque commission scolaire (CS), centre de services scolaire (CSS) ou établissement d’enseignement privé peut développer sa propre collection d’œuvres numériques et la rendre disponible à son personnel et ses élèves via la plateforme Biblius.

Il en revient à chaque milieu de déterminer les budgets et les critères encadrant le développement de sa collection numérique locale

Pour en savoir plus :

Consulter la page consacrée aux modalités des licences.

La collection partagée

Pour l’année scolaire 2021-2022, le ministère de l’Éducation du Québec (MEQ) offre une collection partagée d’œuvres numériques à tous les élèves et les membres du personnel scolaire du secteur public. Accessible via Biblius, cette collection de base permet de démocratiser l’accès à la bibliothèque scolaire numérique.

En regard des orientations et ressources locales, chaque milieu pourra, s’il le souhaite, développer sa propre collection locale en complémentarité avec la collection partagée.  

Pour en savoir plus:

Consulter la page consacrée à la collection partagée. 

Les phases du projet

01. Développement

Objectifs

  • Développer la plateforme sur le plan technologique : fonctionnalités, interface, etc.
  • Élaboration d’un nouveau modèle économique et juridique (ententes, utilisation, rétributions, etc.).
  • Préparation de la formation.

Échéance

Du 19 février 2019 à décembre 2019.

Comité de développement

Pour soutenir la chargée de projet durant cette phase de développement, un comité de sept bibliothécaires scolaires a été formé :

  • Fouad Bendifallah, bibliothécaire, Centre de services scolaire des Laurentides
  • Julie Gagnon, bibliothécaire, Centre de services scolaire de la Pointe-de-l’Île
  • Julie Hermann, bibliothécaire, Centre de services scolaire Marie-Victorin
  • Rachel Minville, bibliothécaire, Centre de services scolaire René-Lévesque
  • Lyne Rajotte, bibliothécaire, Centre de services scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles
  • Julie Roy, bibliothécaire, Centre de services scolaire des Découvreurs
  • Julian Taylor, bibliothécaire, Commission scolaire English-Montréal

02. Déploiement restreint

Objectifs

  • Collaborer avec une quinzaine de personnes du milieu scolaire afin d’expérimenter l’utilisation de la plateforme sur le terrain, dans différents contextes.
  • Documenter cet usage afin d’effectuer des ajustements techniques en cours de route, au besoin. On souhaite également diffuser des exemples de projets qui exploitent pédagogiquement le livre numérique.

Échéance

Précédé d’une période de planification à l’automne 2019, le déploiement restreint devait initialement avoir lieu à l’hiver et au printemps 2020.

Note: En raison de la fermeture des écoles liée à la COVID19, le déploiement restreint a été repoussé à l’année scolaire 2020-2021.

Portrait des projets pour le déploiement restreint

Le choix des milieux participant à cette phase de déploiement restreint a été fait par le ministère de l’Éducation du Québec (MEQ). Pour en savoir plus : cliquer ici.

Afin de partager les différents projets qui seront réalisés, un site web collaboratif a été mis sur pied par les 17 participants à la phase 2. Les fiches descriptives présentées ont été déposées par les personnes responsables à la fin de l’année scolaire 2020-2021.

Bilan de l’expérimentation en chiffre

À venir!

03. Déploiement à tous les milieux scolaires. 

Objectifs et échéances

Réseau public (centres de services scolaires (CSS) et commissions scolaires(CS) : Offrir la plateforme à tous les centres de services scolaires et commissions scolaires du Québec à compter de l’année scolaire 2020-2021.

Établissements d’enseignement privés : En vue de pouvoir offrir la plateforme aux écoles privées, des ajustements techniques sont nécessaires afin de permettre l’accès via les différents portails scolaires. Les travaux en ce sens ont été amorcés au printemps 2021 et se poursuivront au cours de l’automne. Le calendrier de déploiement doit être précisé avec le MEQ et les différents partenaires impliqués. Il sera partagé dès que possible. 

Écoles des Premières Nations et Inuit hors du réseau public : En vue d’y pouvoir offrir la plateforme, une évaluation et une planification des ajustements nécessaires sont à prévoir, notamment au plan technique. Elles permettront de préciser le calendrier de déploiement pour ces milieux à compter de l’année scolaire 2021-2022.

Pour en savoir plus

Pour des questions générales, voir la FAQ.

Pour des questions concernant le déploiement de la plateforme aux différents milieux, voir:

Pour tout ce qui concerne les licences et les conditions d’utilisation des oeuvres.

Public cible

La plateforme est destinée au personnel et aux élèves du réseau public (centres de services scolaires (CSS) et commissions scolaires(CS)) et des établissements d’enseignement privés. L’accès pour les écoles des Premières Nations et des Inuit hors CS/CSS fait présentement l’objet d’une évaluation par le MEQ.

Elle est destinée aux élèves et au personnel du préscolaire, du primaire, du secondaire, de la formation aux adultes et de la formation professionnelle.  

Chargées de projet

Bibliopresto a procédé à l’embauche d’une première chargée de projet en février 2019 pour coordonner le développement et le déploiement de Biblius. Depuis, deux autres collègues se sont jointes à l’équipe en 2020 et en 2021.

Les 3 chargées de projet sont bibliothécaires et possèdent une solide expérience du milieu scolaire.  

Collaboration avec la recherche

Bibliopresto collabore avec Mme Nathalie Lacelle, professeure et chercheure au Département de didactique des langues de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), Titulaire de la Chaire de recherche en littératie médiatique multimodale. L’intention est d’orienter le déploiement du prêt de livres numériques avec les connaissances issues de la recherche liées à la diffusion et à l’utilisation pédagogique des œuvres numériques en milieu scolaire.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’une recherche-action en Soutien au développement de démarches d’édition numérique jeunesse au Québec (FRQSC, 2017-2020) et du partenariat Littérature québécoise mobile – Éducation (CRSH, 2019-2024).